L’Ange Gardien des Fondations

Présider une Fondation caritative dotée d’un patrimoine financier conséquent, ou vouloir consacrer tout ou partie de sa fortune pour servir une cause. Avec qui partager ses réflexions stratégiques, à qui faire confiance pour appréhender le monde souvent obscur des banques et de la gestion d’actifs ? Perennium, société suisse fondée en 2013 par un expert de la finance, comprend les enjeux tant financiers qu’éthiques des acteurs du monde caritatif, et prend à cœur la défense de leurs intérêts.

Des noms comme Goldman Sachs, Lombard Odier, Deutsche Bank : durant 25 ans, Arnaud Apffel travaille à haut niveau dans les plus grandes banques d’investissement mondiales et dans la banque privée suisse. Il y a quatre ans, il se réoriente afin de mettre ses compétences au service de causes qui ont du sens. Dans cette quête, il fonde Perennium. Grâce à une grande connaissance des mécanismes bancaires et une forte expertise de l’investissement, Perennium a pour ambition de conseiller les Fondations dans la gestion de leur patrimoine financier afin d’augmenter leur capacité d’action. Quel est le rôle de cet « architecte financier » au service de ces institutions caritatives ?

 U N   L I E N   D E   C O N F I A N C E

« Souvent, lorsqu’une Fondation caritative dispose d’un capital, les personnes amenées à le gérer sont des passionnés engagés en faveur d’une cause et non des experts de la finance », explique Emmanuel Fourmann, membre du conseil de la Fondation pour le Tri-national de la Sangha (FTNS). Cette dernière œuvre pour le financement de trois parcs nationaux situés en Afrique centrale, notamment des éco-gardes afin de préserver des espèces emblématiques du Bassin du Congo. « Avant la contribution de Perennium, une moitié du capital de la Fondation reposait sur un compte bancaire inerte par crainte des risques de perte sur les marchés financiers. L’autre partie était placée sur des produits à faible rendement, sans stratégie précise. Arnaud nous a expliqué le fonctionnement des marchés financiers. Avec son appui, nous avons forgé une nouvelle politique d’investissement. Perennium nous propose plusieurs options pour notre développement, nous permet de cerner les risques associés et à la fin, nous décidons ! », dit Emmanuel Fourmann.

Choix des classes d’actifs, indicateurs de performances et de risques, approche responsable durable, optimisation des coûts : Arnaud conseille les décideurs pour toutes les actions financières des Fondations avec lesquelles il collabore. Avec la confiance comme mot d’ordre, son rôle est de défendre les intérêts de ces dernières. « Cette relation ad-personam que nous avons avec Arnaud, véritable technicien de la finance, est primordiale. Tout homme qui gère un patrimoine a deux ou trois personnes en qui il a absolument confiance. Avec Perennium, nous travaillons en toute transparence, nous échangeons et il nous aide à rester sur notre ligne tout en ayant des gains sur nos frais de gestion », témoigne Daniel Schmid, Président de la Fondation pour l’Entretien, le Réaménagement et le Développement du Village d’Aigues-Vertes (FERD).

I M P A R T I A L I T E   D U   C O N S E I L 

Être à la tête d’un capital important, vouloir faire le bien, prôner des valeurs. Dans ce contexte, rien n’est simple et la méfiance vis à vis des banques est omniprésente, compte tenu notamment des conflits d’intérêts. « L’indépendance de Perennium dénote son souci pour notre intérêt propre. Elle est importante aux yeux de nos donateurs qui savent que l’argent est géré selon la ligne éthique que nous nous sommes fixée et elle offre une vision transverse qui nous rassure », explique Alice Gorge, responsable des grands donateurs à la Fondation HEC. Et d’ajouter « Les ressources capitalisées de la Fondation HEC sont passées de trois millions d’euros d’actifs en 2013 à presque cinquante millions fin 2016. Dès lors, il nous fallait professionnaliser notre politique de gestion et d’investissement, avoir une réflexion stratégique autour de notre allocation d’actifs. Arnaud a été choisi car il défend des valeurs, est autonome et intègre. »

Lorsqu’une fondation fait face à des choix stratégiques, comprendre ce qui se fait dans d’autres établissements est crucial. C’est pourquoi Perennium, en partageant son expertise de la finance, offre un atout important à ses clients : pouvoir prendre leurs décisions en connaissance de cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *